Progis Securite Hong Kong 2 Marseille Banque d'image Styliste culinaire Location la Grave
Webmarketing
google plus instagram twitter
Freelance SEA // Community Manager // Web Addict

Fin et suite…

Je crois profondément que la vie est faite de cycles.
Le 30 juin l’un des plus importants de ma vie s’est arrêté. Le plus excitant a commencé.
J’ai à cette date rejoint le mouvement des français qui s’expatrient. Ceci m’a amené à stopper mes activités de freelance, enfin une grande partie, notamment la gestion de la page facebook adidas football. Un petit déchirement.

Pourquoi partir ?
Un parcours de vie, une sensation profonde que c’est mon chemin, un “contexte économique” et une ambiance nauséabonde en france, une envie d’ailleurs…
Ce sera le Québec, ce sera Montréal. Je pense avoir beaucoup de choses à y réaliser, je pense pouvoir y être heureux.

Le198 va donc rentrer en sommeil… pour laisser la place à un petit nouveau.
Rendez vous maintenant sur PastisetPoutine pour suivre mes(nos) aventure(s) !

pastis et poutine

A tantôt

J’étais à #OMFEN

Un match de foot parait-il.
Jeudi 22 novembre, l’OM joue un match décisif en Europa League, l’équation est simple : la victoire ou l’élimination.

20h30, arrivée au stade, vendeurs à la sauvette, marchands ambulants, un peu d’agitation, beaucoup de CRS, rien de vraiment inhabituel.

Nous récupérons nos places, fouille sommaire puis arrivée dans la tribune Jean Bouin Centre, plutôt bien placé, dans quelques minutes le match commence, la tribune est assez bien garnie, je m’en étonne assez vu les dernières audiences pour les matchs d’Europa League.
Sur le coté de la tribune, un “carré” d’une bonne cinquantaine/centaine de supporters qui visiblement chantent en Turc, c’est une deduction car comme demandé par la sécurité, aucun supporter arborant un signe distinctif du Fener’ ne sera accepté en tribune Jean Bouin…

Les équipes entrent sur le terrain.
om fenerbahce
Le match débute et l’OM se comporte “plutôt” bien même si assez peu d’occasions à se mettre sous la dent. Les minutes passent les supporters visiteurs chantent, les virages Sud et Nord aussi, rien à signaler.

40ème minute
Corner, cafouillage, ballon en l’air retourné, but.
-personne au premier poteau, as usual le but évitable, bref ce n’est pas le sujet-
But, célébration des joueurs et de… la tribune Jean Bouin qui se lève et hurle sa joie. Vision complètement surréaliste, 1/3 voire la moitié des supporters sont en fait des supporters Turcs.
C’est à partir de là que la rencontre a basculée.
Début de bagarre au virage nord, un groupe de 20-30 personnes se dirige vers le bas de tribune, poursuivi par d’autres supporters re-bagarre, ils sont extirpés du virage par les stadiers, un fumigène est lancé “dans le tas” la chaleur monte. Vraiment.
Les chants/insultes fusent de toute part, le groupe de supporters Turcs coté Jean Bouin récupère les supporters évacués du virage Nord, on sent clairement que la situation peut dégénérer à tout moment.

C’est la mi-temps.
Et la situation va encore, s’empirer, des supporters marseillais(ou turc) difficile à dire, envahissent le terrain coté virage Sud, les stadiers stoppent l’hémorragie, un petit groupe de supporters rejoint le groupe sur la droite de la tribune, ils sont très nombreux et sacrément excités maintenant.

Reprise du match.
L’OM joue maintenant à l’exterieur, les chants turcs descendent de Jean Bouin en echos au parkage visiteur en tribune Ganay, plutôt calme vu l’effervescence globale.(visiblement ils se sont distingués avant match : Tout ca pour un drapeau)

55ème minute
Les CRS se mettent en place, tout autour du terrain, probablement pour éviter l’envahissement, vision surréaliste de policiers casqués devant le banc de touche, Elie Baup est débout entre 2 CRS.

60ème minute
Quelques rangées en dessous de nous, 3 personnes se lèvent, agitent des drapeaux… du Kurdistan. Cela a pour conséquence de passablement énerver des supporters turcs qui se ruent sur eux, déclenchant un mouvement de foule dans la tribune, les stadiers se mettent au milieu, grosse bagarre en Jean Bouin centre. Il faudra l’arriver des CRS 2-3 minutes plus tard pour calmer tout le monde. Des coups, du sang -un peu-, des “supporters” expediés sans ménagement vers la sortie. Le match n’est plus qu’un lointain souvenir.


70ème minute
Les CRS sont maintenant installés en tribune Jean Bouin, l’ambiance est pesante, l’OM a quelques actions pour revenir au score, que se passera t-il si l’OM marque ? Nous ne le saurons pas.

Coup de sifflet final
Nous quittons le stade, sans trop trainer pour éviter les éventuels échauffourées dans les travées de Jean Bouin, visiblement il y en a eu…


L’OM est éliminé de l’Europa League.

Presque 10 ans de stade et je n’avais jamais vécu pareille ambiance, nous avons, pendant quelques minutes, bien senti que la situation n’était plus sous contrôle.
Les services de sécurité auront probablement été surpris par le nombre de supporters Turcs dans la tribune Jean Bouin, ils ont au final, malgré tout, assez bien géré la situation qui aurait vraiment pu dégénérer.
Une grosse erreur selon moi cependant, la consigne : “pas de signes visibles d’appartenance au club visiteur”, comment distinguer les supporters ensuite lorsqu’il faut intervenir…

Le stade Velodrome n’est plus ce qu’il était, et les travaux d’agrandissements vont continuer à pénaliser le club pendant 2 ans, autant sur le plan sportif que financier mais également au niveau du soutien de son public car hier soir… l’OM a joué à l’exterieur.

Dur d’être le boss

J’ai été salarié. Pendant 6 ans.
Des open space, des prezs, des réunions -beaucoup-, des choses apprises -beaucoup-, des conflits -peu-, des vacances -courtes-, un apprentissage de la vie de salarié en bonne et due forme.
Cet apprentissage je l’ai vécu parfois comme un calvaire à travers des décisions incompréhensibles et un sentiment de non reconnaissance du travail accompli, un sentiment d’être utilisé -pas tout le temps à sa juste valeur-
Pour arriver à une conclusion : je ne suis pas fait pour ça.
-Je suis fait pour quoi alors ?
-Etre le boss évidemment, ca sonne super bien en plus.
Allez hop on se lance.

C’était il y a 18 mois.

Et bien j’ai révisé mon jugement chers lecteurs.
Non pas que les sentiments/ressentis évoqués plus hauts soient faux, mais il me manquait clairement quelques éléments pour apprécier la situation dans sa globalité.
Car pour monter sa boite, lancer son projet, créer son business il faut en vivre des choses désagréables..

-Prendre des risques -financiers : combien? 10K? …ouais allez-
-Loyer des bureaux à payer -pour venir travailler !-
-Les travaux dans les bureaux -faudrait qu’on repeigne là-
-Les achats de fourniture -on se paye tout maintenant, du stylo à l’encre de l’imprimante en passant par la facture EDF-
-Solution de téléphonie interne -c’est cher et compliqué-
-La gestion administrative -SAS/SARL/SA/AE/EURL… la “Compta”-
-Les fournisseurs -ca fera 2 300€…HT svp-
-La TVA -on la récupère… hum, ok-
-Les factures impayées -oui, oui c’est parti à la compta-
-La peur de l’échec -ca va marcher ou pas ?-
-L’échec -bah ca marche pas-

Sans parler du fait que votre entreprise va occuper vos pensées en quasi-permanence.

Je suis résolument entrepreneur dans l’âme et j’ai une certaine vision du travail, mais ces 18 derniers mois m’ont permis de mieux comprendre le point de vue de mes anciens boss qui ont probablement vécus certains de ces aspects. Attention, cela n’excuse pas forcément tous les comportements.

Ce sont des éléments qui m’ont fait comprendre qu’un salarié, présent depuis 3/6/9 mois à 2k€ nets pour du 10h-18h30, ne peux imposer sa logique dans la gestion d’une entreprise qui est tellement plus complexe que les tâches “délimitées” d’un salarié.

Un jour nous serons vieux

Collectif Decanis

Et hop, un nouveau projet qui sort de sa boite !
Après de “nombreuses” années à bosser chacun dans notre coin, la petite équipe de geek/webaddict que nous formons a prit la décision de formaliser un peu tout ce travail et de le valoriser avec un site web.

Voilà donc que Marine, Aline, Romain et moi même prenons la décision de créer le “Collectif Decanis”, afin de mettre en avant et d’exploiter au mieux notre complémentarité.
Chacun apporte son expertise, du graphisme à la communication en passant par la conception web et les techniques de visibilité.
Notre offre est globale… ou segmentée, avec le sourire et avec le vrai objectif de fideliser notre clientèle.

Rendez-nous visite sur Collectif Decanis, tous vos retours seront appréciés, comme d’habitude sur le198.

Suivez nous sur :
Twitter
Facebook

Et… contactez-nous pour vos projets !

Wallis.fr, l’autre banque d’images

Il est enfin là !

banque d'images wallis

Après plusieurs mois d’effort j’ai le grand plaisir de vous présenter l’un des projets sur lesquels j’ai “bossé” dernièrement. Le sujet, la photo, l’image. Les concurrents, Getty Images et Fotolia. Long chemin en perspective pour voir la lumière me direz-vous ? Peut-être. Mais il y a un contexte, une raison à ce projet.

Wallis existe depuis 1989, l’agence a donc connu l’age d’or de la publicité et a une longue expérience du travail avec les magazines papiers. Un réseau aussi et une vraie relation avec ses photographes.

Mais voilà.
Avec l’arrivée du numérique les cartes sont redistribuées et, pour ne pas avoir su bien négocier le virage des années 2000, la société est -comme de nombreuses banques d’images- en perte de vitesse, pendant que de nouveaux acteurs low-cost redéfinissent les règles du jeu Wallis voit certain de ses clients se tourner vers des solutions alternatives, assurément moins qualitative.

Le constat est là. Il faut jouer à armes égales.
C’est pourquoi Wallis fait appel à 3 “jeunes” pleins d’avenir -dont votre humble serviteur- pour revenir dans la course. Avec un nouveau site, une nouvelle politique tarifaire -tout en conservant une rémunération des photographes au juste prix- et une approche définitivement différente de sa présence sur Internet.

La tache est colossale, parvenir à exister au milieu de ces poids lourds de la vente d’image en ligne. Mais avec une expertise métier de plus de 20 ans et une équipe web biberonnée au code html, bah nous, on y croit.

Le site vient d’être mis en ligne. Remarques ou autre vous avez les commentaires ou le contact@le198.com, Wallis, l’autre banque d’images.

Faites du bien, faites un lien.

I’m a lonely boy

Un peu de community management ?

Presque 3 mois sans mouvement, ouch, merci aux commentaires dofollow qui maintiennent une activité certaine sur le198. Mais ne croyez pas que le blog somnole parce que nous dormons ! Au contraire, toujours présent !
Ces plusieurs mois ont été consacrés à du community management, et je me suis dit qu’il était temps, aujourd’hui, de partager avec vous les quelques best practices dégagées après ces nombreux posts/like/com/share.
Je vous propose donc ce TOP 8 des Best Practices qui vous permettra d’améliorer -je vous le souhaite- le taux d’engagement de votre page Facebook.

améliorer taux d'engagement

C’est parti.

1- Faites court !
La longueur idéale pour un post va de 100 à 250 caractères. Le flux d’information sur Facebook est volumineux et éphémère, soyez percutants dans vos accroches.

2- Postez des photos et des vidéos
C’est prouvé statistiquement photos et vidéos engagent plus vos fans qu’un simple post texte.
% d’augmentation des interactions par type de contenu : album photo : 180%, photo : 120%, vidéo 100%… Ca a le mérite d’être clair.

3- Postez régulièrement
Quelle que soit la fréquence, soyez régulier. Rien de pire que de voir une page sans publications durant xx jours, peu importe qu’il y ai eu 15 publications en 1 journée xx jours plus tôt ! Une régularité même faible vaut mieux qu’un posting irrégulier.

4- Demandez l’avis de vos fans, faites les participer
C’est la l’intérêt premier de Facebook. L’interaction et le feedback des internautes. Utilisez cette chance ! Même si parfois cela peut être douloureux…

améliorer taux d'engagement

5- Soyez _________ dans vos accroches
Texte à trou, devinette, pari, rendez-vous… Interpellez vos fans, créez de l’intérêt.

améliorer taux d'engagement

6- Proposez des informations exclusives et différenciantes
Lorsque vous adhérez à une page vous souhaitez, d’abord montrer que vous êtes en accords avec les valeurs véhiculé par celle ci mais vous souhaitez également un contenu exclusif en guise de récompense ! Après c’est à chacun de faire selon son produit…

améliorer taux d'engagement

7- Pensez à la saisonalité/Faites des coups
Dates anniversaires d’événements, actualité, saisonnalité… Faites en sorte d’être connectés à l’actu chaude du moment.

améliorer taux d'engagement

8- Ciblez vos posts !
Une audience internationale ? Ciblez par pays ou langue vos publications.

Évidemment il y a probablement de nombreuses autres manières de faire participer vos fans sur votre page. Cette petite liste ne se veut pas, vous l’aurez compris, exhaustive mais elle, je l’espère, rendra service à quelques un d’entre vous en posant certains fondamentaux.

N’hésitez pas à partager vos retours sur expérience dans les commentaires !

Et comme vous savez si bien le faire, partagez/likez/twittez/+1ez/ctrl+d…

Invitations Google Plus

Google Plus est le réseau social de Google. Accessible depuis 2 semaines le “facebookiller” prend ses marques, propose nouveautés et fonctionnalités connues, inquiète.

Google Plus c’est avant tout un réseau social, à l’image de Facebook vous avez des amis, à l’image de Facebook vous avez une page de profil, à l’image de Facebook vous avez un wall.
Ça c’est pour les fonctionnalités sociales. Sauf que. Google, qui a bien comprit que l’un des problèmes de Facebook est la classification des relations, (maman vs pote de travail vs ami d’enfance) propose une vraie nouveauté.
Les cercles, ou circles si vous parlez anglais. Un cercle permet de regrouper ses amis par cercle et ça, et bien c’est tout simplement génial. Vous pouvez donc “classer” vos relations ET, à ce moment vous disposerez de plusieurs “wall”, un wall global, celui des amis, de la famille. Toute personne ayant déjà utilisé Facebook comprendra que c’est une fonctionnalité fondamentale.

invitations google plus

Autre nouveauté adaptée, le principe d’ajout des amis. On retrouve ici le grand principe de Twitter : following et followers, ca n’a pas l’air mais ca change énormément de choses. Plus une personne publiera de contenu intéressant plus elle sera suivi.
Un indicateur de qualité donc.

Google plus c’est aussi, des services Google agrégées, Gtalk, Picasa, +1, Buzz, Android…

Le réseau social ultime en somme.

Mais Google Plus inquiète -un peu-, le regroupement des services apporte beaucoup à la facilité/intérêt d’utilisation, mais signifie également que votre “vous numérique” en dit beaucoup sur votre “vous réel”.
Mais n’est ce pas le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui ?
Peut-on lutter ?
Voulons nous lutter ?
Facebook à déjà tout de même bien défriché le terrain…

Pour finir j’évoquerais quelques obstacles à l’évolution de Google PLus.
-”Pourquoi quitter Facebook ?”
-”J’ai 573 amis sur Facebook je dois tout recommencer ??”
-Le “geek spirit” de Google Plus qui pourrait effrayer les utilisateurs lambdas.

Google plus compterait après 2 semaines prêt de 10 millions de membres, et devrait s’ouvrir aux entreprises à la fin 2011.

D’ici là nous aurons le temps de réfléchir à “et le SEO dans tout ca”, “2 réseaux sociaux majeurs peuvent t-ils cohabiter ?”

A ceux qui seraient intéressés par une invitation Google Plus, laissez votre adresse gmail -oui gmail est obligatoire…- dans les commentaires ou par mail à contact@le198.com.
A ceux qui souhaitent me suivre c’est ici.

Pandaranol, en bref

Oui parce que avec une 24ème position on va pas faire long hein.

L’objectif du top 10 n’a pas vraiment été atteins, à quelques jours de la fin du concours Go-pro.fr était encore 15ème mais les derniers jours m’ont été fataux, une dégringolade malgré de nombreux liens ajoutés, peut être pas assez de variation dans l’ancre une concurrence très forte certainement…

Bon et maintenant, que retenir, car comme vous pouvez le lire dans le billet ci-dessous : “Les concours sont une très bonne manière de découvrir des nouvelles techniques de référencement, ils permettent également de s’améliorer.”
Note : les points ci dessous représenteront peut-être de l’enfoncement de porte ouverte, c’est selon votre “niveau de connaissance” en fait.
- Créer un blog sur une plateforme aide à se positionner
- Le nom de domaine aide à se positionner
- Il est possible de se positionner grâce à des redirections 301
- Le seo négatif ca fonctionne, une des techniques étant : l’ajout de nombreux liens, puis retraits de ceux ci
- L’ajout de contenu est utile -en tout cas ça a bien répondu sur mon go-pro-
- Les BH sont des bourrins, enfin pas tous, quoique, enfin un peu… [troll inside]
- Les BH gagnent tous les concours
- Découverte de quelques spots où placer du lien :)

Bravo à Tiger pour cette belle victoire.