J’étais à #OMFEN

by le198

Un match de foot parait-il.
Jeudi 22 novembre, l’OM joue un match décisif en Europa League, l’équation est simple : la victoire ou l’élimination.

20h30, arrivée au stade, vendeurs à la sauvette, marchands ambulants, un peu d’agitation, beaucoup de CRS, rien de vraiment inhabituel.

Nous récupérons nos places, fouille sommaire puis arrivée dans la tribune Jean Bouin Centre, plutôt bien placé, dans quelques minutes le match commence, la tribune est assez bien garnie, je m’en étonne assez vu les dernières audiences pour les matchs d’Europa League.
Sur le coté de la tribune, un “carré” d’une bonne cinquantaine/centaine de supporters qui visiblement chantent en Turc, c’est une deduction car comme demandé par la sécurité, aucun supporter arborant un signe distinctif du Fener’ ne sera accepté en tribune Jean Bouin…

Les équipes entrent sur le terrain.
om fenerbahce
Le match débute et l’OM se comporte “plutôt” bien même si assez peu d’occasions à se mettre sous la dent. Les minutes passent les supporters visiteurs chantent, les virages Sud et Nord aussi, rien à signaler.

40ème minute
Corner, cafouillage, ballon en l’air retourné, but.
-personne au premier poteau, as usual le but évitable, bref ce n’est pas le sujet-
But, célébration des joueurs et de… la tribune Jean Bouin qui se lève et hurle sa joie. Vision complètement surréaliste, 1/3 voire la moitié des supporters sont en fait des supporters Turcs.
C’est à partir de là que la rencontre a basculée.
Début de bagarre au virage nord, un groupe de 20-30 personnes se dirige vers le bas de tribune, poursuivi par d’autres supporters re-bagarre, ils sont extirpés du virage par les stadiers, un fumigène est lancé “dans le tas” la chaleur monte. Vraiment.
Les chants/insultes fusent de toute part, le groupe de supporters Turcs coté Jean Bouin récupère les supporters évacués du virage Nord, on sent clairement que la situation peut dégénérer à tout moment.

C’est la mi-temps.
Et la situation va encore, s’empirer, des supporters marseillais(ou turc) difficile à dire, envahissent le terrain coté virage Sud, les stadiers stoppent l’hémorragie, un petit groupe de supporters rejoint le groupe sur la droite de la tribune, ils sont très nombreux et sacrément excités maintenant.

Reprise du match.
L’OM joue maintenant à l’exterieur, les chants turcs descendent de Jean Bouin en echos au parkage visiteur en tribune Ganay, plutôt calme vu l’effervescence globale.(visiblement ils se sont distingués avant match : Tout ca pour un drapeau)

55ème minute
Les CRS se mettent en place, tout autour du terrain, probablement pour éviter l’envahissement, vision surréaliste de policiers casqués devant le banc de touche, Elie Baup est débout entre 2 CRS.

60ème minute
Quelques rangées en dessous de nous, 3 personnes se lèvent, agitent des drapeaux… du Kurdistan. Cela a pour conséquence de passablement énerver des supporters turcs qui se ruent sur eux, déclenchant un mouvement de foule dans la tribune, les stadiers se mettent au milieu, grosse bagarre en Jean Bouin centre. Il faudra l’arriver des CRS 2-3 minutes plus tard pour calmer tout le monde. Des coups, du sang -un peu-, des “supporters” expediés sans ménagement vers la sortie. Le match n’est plus qu’un lointain souvenir.


70ème minute
Les CRS sont maintenant installés en tribune Jean Bouin, l’ambiance est pesante, l’OM a quelques actions pour revenir au score, que se passera t-il si l’OM marque ? Nous ne le saurons pas.

Coup de sifflet final
Nous quittons le stade, sans trop trainer pour éviter les éventuels échauffourées dans les travées de Jean Bouin, visiblement il y en a eu…


L’OM est éliminé de l’Europa League.

Presque 10 ans de stade et je n’avais jamais vécu pareille ambiance, nous avons, pendant quelques minutes, bien senti que la situation n’était plus sous contrôle.
Les services de sécurité auront probablement été surpris par le nombre de supporters Turcs dans la tribune Jean Bouin, ils ont au final, malgré tout, assez bien géré la situation qui aurait vraiment pu dégénérer.
Une grosse erreur selon moi cependant, la consigne : “pas de signes visibles d’appartenance au club visiteur”, comment distinguer les supporters ensuite lorsqu’il faut intervenir…

Le stade Velodrome n’est plus ce qu’il était, et les travaux d’agrandissements vont continuer à pénaliser le club pendant 2 ans, autant sur le plan sportif que financier mais également au niveau du soutien de son public car hier soir… l’OM a joué à l’exterieur.